Mimaki lance une nouvelle imprimante à sublimationrss


Ajoutée le mercredi 5 octobre 2016

Mimaki lance une nouvelle imprimante à sublimation La Tx500P-3200DS est destinée à l'impression de signalétique souple et de textiles nécessitant des délais de production rapide.

Le constructeur japonais d'imprimantes jet d'encre grand format et de systèmes de découpe, Mimaki sort la Tx500P-3200DS, une imprimante à sublimation directe de 3,2 mètres. Le point fort de cette nouvelle imprimante est qu'elle combine deux opérations en une : l'impression et le fixage des couleurs. Cela lui permet d'atteindre des vitesses d'impression de 130 m2/heure en impression quatre couleurs et de 105 m2/heure en impression six couleurs.


« L'impression par transfert à sublimation directe exige de fixer les encres imprimées à la chaleur. Généralement, ces processus sont réalisés séparément, ce qui prend du temps et ajoute de la manipulation du tissu imprimé », explique Mike Horsten directeur marketing de Mimaki EMEA.


Il poursuit : « Lorsque l'impression concerne de très petits lots, des échantillons, ou des tirages plus longs, mais avec des délais très serrés, chaque minute compte. Avec cette configuration unique, notre objectif était de proposer une imprimante plus efficace qu'aucune autre sur le marché. »


La Tx500P-3200DS est adaptée à une large gamme d'impressions sur textile, notamment la signalétique souple, les vêtements personnalisés et les tissus d'ameublement et de décoration intérieure. Elle permet une qualité d'impression d'une résolution jusqu'à 720 x 1080 dpi en utilisant 12 têtes d'impression en quinconce sur trois rangées ainsi qu'une constance dans la qualité d'impression grâce à son rouleau de traction, qui maintient une pression adaptée sur les textiles pendant l'impression.


Elle est aussi dotée de la détection et du nettoyage automatiques des buses obstruées, ce qui assure une impression ininterrompue et réduit la gâche associée aux buses défectueuses.


 


Source : Graphiline





Écrire un commentaire

Vous devez vous abonner ou vous connecter afin de pouvoir commenter cette nouvelle.



     Connectez-vous          Abonnez-vous